Investir : les meilleurs placement en commerce maritime en 2019

Investir : les meilleurs placement en commerce maritime en 2019

Le commerce maritime est un marché qui connaît une grande croissance. A noter que 90% du commerce mondial se fait par voie maritime. Ce pourcentage conséquent est vu par les investisseurs comme une opportunité pour faire des bénéfices, surtout dans les DOM-TOM. Ces derniers sont reconnus pour détenir des ports stratégiques. Dans cette optique, il vous faudra au préalable identifier les meilleurs placements en commerce maritime en 2019.

Faire un investissement dans les containers

L'investissement dans les containers n'est pas commun. Pourtant, plus de 30 millions de containers transitent à travers le monde pour transporter des milliers de marchandises à vendre ou à consommer. Vu la hausse des flux maritimes ces 10 dernières années, investir dans les containers peut être très avantageux, surtout dans les DOM-TOM. L'achat d'un container est un investissement à long terme pour lequel les risques d'échec sont moindres. Acheter un container, c'est la garantie d'obtenir une location régulière de plus de 10% de sa valeur. L’investissement Girardin est l'exemple d'un dispositif encadré de défiscalisation.

Etant donné que les locataires doivent assurer les marchandises à transporter, vous n'avez aucun dû envers eux en cas de problème. En plus de cela, le contrat avec la compagnie maritime d'une durée de 5 à 7 ans est non résiliable et non révisable. Vous percevrez un taux fixe à long terme. A la fin du contrat, vous pourrez revendre votre container dont la valeur va augmenter. Il pourra effectivement être réutilisé à d'autres fins comme le transport terrestre ou le stockage de biens.

Faire un investissement dans les produits agricoles à exporter

Les produits à exporter figurent désormais dans les investissements à faire en 2019. Une loi a été promulguée permettant de faire des bénéfices grâce à l'exportation de marchandises. En effet, le gouvernement français souhaite faire développer l'économie dans les DOM-TOM en favorisant le remplissage des bateaux, lorsqu'ils quittent les ports d'outre-mer. Il va sans dire que les pertes sont conséquentes lorsque les flux commerciaux maritimes ne sont pas équilibrés. La défiscalisation des produits à exporter fait partie des stratégies appliquées pour y remédier.

Vous pouvez vous tourner vers la loi Girardin industriel. Il vous permet de fournir votre apport financier dans l'achat de nouvelles machines agricoles destinées à être utilisées dans les sociétés d'exploitation de produits à exporter. Vous pourrez ainsi contribuer à l'équipement de ces dernières tout en faisant des bénéfices, grâce à la location hors TVA que vous percevrez. Sinon, vous pouvez injecter de l'argent dans les nouvelles PME agricoles. Mais pour vous assurer le choix de l'entreprise, faites appel à une société d'ingénierie financière comme ECOFIP, spécialisée dans l'application de la loi Girardin industriel.

Faire un investissement dans l'énergie renouvelable sur les eaux marines

La facture d'électricité ne cesse d'augmenter. La recherche d'énergie moins coûteuse et moins polluante est devenue une priorité pour le gouvernement. Afin de favoriser la création d'entreprises fournisseuses d'énergie renouvelable, des allégements fiscaux leur sont attribués. Aujourd'hui, il est possible d'avoir accès à de l'énergie marine renouvelable. C'est un investissement pour le développement durable car il repose sur la production naturelle d'électricité, grâce aux courants marins. Cela représente une aubaine pour la France qui dispose de 11 millions de km2 d'eau marine, avec ses départements d'outre-mer.

On parle alors d'énergie marémotrice qui doit sa force à la puissance des marées. Investir dans les nouvelles machines qui pourraient produire ce type d'énergie, c'est participer à la protection de l'environnement et faire un acte solidaire tout en obtenant un bon retour sur investissement. ECOFIP peut également vous aider. Il vous conseillera et vous guidera dans votre choix afin que vous preniez le minimum de risque.